Monsieur Chat démasqué

Pendant près de dix ans, le créateur de “Mystère Chat” se cache et reste inconnu. Jusqu’en 2007. Une nuit de mars, en flagrant délit sur un toit, un jeune homme de 30 ans se laisse attraper par la police municipale d’Orléans. La nouvelle est annoncée sur le site de photos Flickr par un certain “Alice Chester”. Un contact téléphonique est pris. Au bout du combiné, il y a Thoma Vuille qui se prête au jeu des questions-réponses pour le journal régional Presse-Océan. Cet ancien étudiant des Beaux-Arts explique alors qu’il anime des ateliers d’arts plastiques dans la ville pour des enfants en difficulté et que c’est comme ça que tout a commencé : une petite fille a dessiné un chat qu’il a retravaillé et remodelé à sa façon, avant de le peindre partout à Orléans. Les habitants ont adoré, la municipalité a fait preuve de tolérante, la justice a été clémente et la condamnation (amende avec sursis) a contribué à rendre M. Chat définitivement célèbre.

Depuis, il a fait le tour du monde et poursuit son chemin sur les murs, en passant par des résidences, des festivals, des expositions. A Paris, de nombreux chats jaunes sourient encore aux passants et aux touristes. Certains sont de véritables admirateurs et font parfois le déplacement exprès !

Ajouter un commentaire