Sona

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti

Sona est bien connu des graffeurs. Et pour cause : il fait partie des plus anciens de la scène nantaise et son lettrage si particulier retient l'attention. Depuis ses débuts en 1996, Sona n'a jamais cessé la pratique du graffiti, au sein du crew AC ou 16S. On le retrouve encore aujourd'hui d'un terrain à un autre. Retour sur son parcours et sur l'histoire du graff à Nantes.

 

"C’est dans les années 1996-97 que tout a commencé pour moi. Ayant grandi à Rezé, je voyais les graffs des ESC, au squat de Pirmil, à la gare de Pont-Rousseau et derrière le gymnase de la Trocardière, le long des voies ferrées.