nantes graffiti

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, stickers

Difficile de passer à côté, il y en a partout ! Gouttières, feux de signalisation, panneaux d’affichage, boîtes aux lettres, poteaux en tous genres… sont recouverts d’une multitude d’autocollants (stickers en anglais). D’abord utilisées par la publicité puis par des militants politiques, ces petites étiquettes faciles et rapides à coller envahissent aujourd’hui tous les supports possibles et imaginables des villes. Depuis les années 2000, des artistes se sont en effet emparés de ce médium qui tient dans une poche et voyage facilement. Les stickers « Hello my name is » (étiquette utilisée à l’origine aux États-Unis pour se présenter lors d’un événement) ont ainsi fait le tour du monde.

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, stickers

Les stickers sont à chaque coin de rue et sont si petits qu'ils se cachent partout ! Nouvelle série de 50 images. On y croise The Postman Quartet, The Blind, GLC, RockyZéro, Madame Moustache...

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, stickers

Nouvelle page consacrée aux stickers à Nantes !

sarah guilbaud-nantes street art-graffiti-nantes

Des pochoirs de tous formats (avec phrases, slogans politiques, personnages, animaux, objets divers et variés) surgissent régulièrement sur les murs nantais, sur les trottoirs et même sur des escaliers. Certains sont rapidement effacés, d’autres, tout petits ou bien cachés, perdurent. Peut-être pas des siècles comme dans la grotte de Chauvet où il reste l’empreinte d’une main soufflée avec un pigment, mais quelques années du moins !

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, pochoirs, stencils

Les pochoirs de personnages sont monnaie courante. Nouvelle série de 50 images en cours. On y découvre le travail d'artistes nommés Cendrillon, Atzek, PLMM, Norrin...

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, pochoirs, politique

Les pochoirs politiques envahissent les murs, souvent en lien avec l'actualité. Petit tour d'horizon.

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, pochoirs

De nombreux animaux sont dessinés au pochoir. Petit tour dans ce bestiaire, en noir et blanc ou en couleur. Au menu : chats, chiens, zèbres, girafes, souris, oiseaux, lapins...

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, pochoirs

Parmi les pochoirs, on trouve aussi un peu de tout, des thèmes aussi divers que des carottes, une main et un papillon, des mobylettes... Sans oublier de nombreuses petites phrases. Exemples.

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, Roger Dimanche

Parmi les collages, pochoirs, affiches, autocollants…, certains retiennent davantage l’attention que d’autres : qualité du travail, pertinence, originalité, omniprésence. Des artistes de rue ne font qu’un court passage sur les murs puis disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. D’autres s’inscrivent dans la durée. On finit par les repérer, les chercher, les croiser. Et c’est ainsi que des rencontres se font.

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti, Philippe Chevrinais

Philippe Chevrinais, qui vit à Trentemoult, est dans une autre démarche artistique. Depuis 2004, cet ancien des Beaux-Arts fait partie des rares plasticiens en France à investir l’espace public en pratiquant ce que l’on appelle le « reverse graffiti » (« graffiti soustractif ») ou le « clean graffiti ». En toute simplicité autour d’un café, il explique cette technique vieille comme le monde : il s’agit d’enlever la saleté sur les murs ou autres surfaces, comme on dessine un bonhomme sur la vitre sale d’une voiture. Là, Philippe Chevrinais soumet un pochoir au karcher pour faire apparaître un personnage ou un motif sur le mur.