murs légaux

sarah, guilbaud, nantes, streetart, graffiti

Nantes s’est inspirée de l’expérience lancée à Rennes en 2002 pour soutenir les graffeurs et les artistes de street art. En 2007, la Direction Enfance Jeunesse a mis en place un « Plan Graff », dispositif légal qui donne accès à des murs réservés pour la création. Pour la Ville, l’objectif est de « montrer la reconnaissance de cette pratique artistique et de donner un périmètre légal aux graffeurs ». Différents espaces (murs, palissades, piliers, ponts) sont ainsi mis à leur disposition, avec une règlementation adaptée à chaque site. Depuis le printemps 2012, des panneaux d’autorisation sont apposés sur ces murs pour une meilleure identification auprès de la population.