The Postman Quartet

« Livreur d’images », The Postman Quartet est incontournable dans le paysage nantais. Ses collages, mais surtout ses stickers, sont partout ! Depuis dix ans, il arpente la ville pour y diffuser une « publicité » qui n’a rien à vendre, incroyable ! En couleur ou en noir et blanc, de toutes tailles, ses autocollants et ses affiches vivent souvent de longs mois. On en voit régulièrement sur divers supports : murs, panneaux d’affichage, gouttières, boîtes aux lettres, poubelles, armoires EDF, poteaux… L’occasion de croiser un facteur et des majorettes en papier, d’entrer dans le monde de la fête foraine et des carrousels, de découvrir le vélocipède sous toutes ses facettes ou de prendre le train sur des stickers. « Alternative au paysage publicitaire redondant », ces affiches, composées d’une illustration datée et d’ornements typographiques, se veulent cependant « plus esthétiques que revendicatives. » C’est réussi : le travail raffiné de The Postman Quartet interpelle véritablement. C’est de l’art, généreusement donné à la rue, entre deux ateliers d’initiation et des expositions.

 

"Collectif d’artistes (à la fois peintres, graphistes, pochoiristes), The Postman Quartet a été créé en 2002 autour d’influences, de références communes et d’un besoin de sortir des ateliers, de présenter son travail hors des lieux d’expositions, et de se confronter à un plus large public.

Notre intérêt pour les documents d’archives, les travaux de gravures, de typographies du 19ème/début 20ème, et surtout les affichistes de cette même période, nous amène à choisir l’affiche comme support de travail et la rue comme lieu de diffusion.

Réalisées d’abord au pochoir et plus tard en sérigraphie, nous proposons des affiches plus esthétiques que revendicatives qui cherchent à nous divertir du paysage publicitaire redondant qui nous entoure.

Très actif entre 2003 et 2006, travailler dans et pour la rue a donné une dynamique à notre travail par les réactions, les critiques, les retours, et les rencontres qu’il a provoqué.

Aujourd’hui, productif mais moins présent sur les murs de Nantes, c’est toujours un vrai plaisir de coller ses images dans la rue, de les laisser parler, et de constater le dialogue qu’elles entament avec le réel."

The Postman Quartet

Ajouter un commentaire