Osmoz

D'un spot à un autre, on retrouve aussi Osmoz, membre du crew E2S. Entre deux lettrages, lui aussi peint surtout des personnages, en se laissant guider par son état d’esprit du jour et ses centres d’intérêt du moment. Dans son monde, il y a souvent des animaux rigolos, quelques messages et de drôles de têtes !

 

"D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours dessiné. C’est un moyen d’expression privilégié pour moi. Très jeune, j’esquissais tout ce qui me passait par la tête. Ca pouvait être ce qui m’entourait ou un état d’esprit du moment. J’étais plutôt introverti.

Le graffiti m’a permis de m’exprimer aux yeux de tous, donc de sortir de ma bulle et de faire partager ma passion au plus grand nombre. Peindre la «  RUE » engendre des rencontres variées et, pour la plupart, enrichissantes. On s’y exprime librement sans détour que ça plaise ou non. On atteint ainsi l’esprit du passant, le poussant à s’exprimer lui-même…

Ma peinture est toujours liée à mon état d’esprit. Il est en effet difficile pour moi de prévoir ce que je vais peindre, même en collaboration. Quand on observe mes personnages, on peut y percevoir mes humeurs et centres d’intérêt du moment. On m’a également souvent fait remarquer un certain souci du détail dans mon travail : c’est pour moi un petit clin d’œil au « spectateur » qui le remarquera. Ca peut être un logo, une façon de s’habiller, un élément de décor ou un petit message…

Je ne fais pas de graffiti engagé (je ne dis pas que ça n’arrive pas), d’autres le font très bien ! Je pense qu’une scène variée enrichit cette culture. Pour résumer, le graffiti, c’est mon psy !"

Osmoz

Ajouter un commentaire